Accueil Education Lettre du collectif RASED

Lettre du collectif RASED

0
0
22

COLLECTIF RASED 62

Objet: Evolution du service public de l’Education nationale

Postes de personnels spécialisés en RASED

Formation de personnels spécialisés

Monsieur le Président de la République ;

Nous tenons à vous exprimer de nouveau la grande inquiétude et la colère de

notre collectif face à l’évolution en cours de l’Education Nationale et , concernant les préoccupations plus

spécifiques de nos membres , quant au manque de personnels spécialisés dans les Réseaux d’aides

spécialisées (RASED) pour répondre aux besoins des élèves qui rencontrent des difficultés.

Cette inquiétude s’est renforcée le 5 mai lors de la parution (officieuse mais réelle) du document adressé

aux recteurs par le ministère de l’E.N et intitulé  » Schéma d’emplois 2011-2013″.

De nombreuses fiches annoncent des mesures qui conduiront selon nous à une dégradation des conditions

de vie et d’apprentissage dans l’école .

Des inspecteurs et personnels de direction ont exprimé par l’intermédiaire de leurs syndicats leur profond

désaccord avec les mesures envisagées dans ces fiches. Voici un extrait de l’un de leurs communiqués:

« Les inspecteurs et personnels de direction, comme tous les enseignants, savent que ces

mesures vont renforcer les inégalités et toucher prioritairement les élèves les plus fragiles, les

secteurs où les services publics font déjà défaut. Ces propositions auront des conséquences

désastreuses pour la réussite scolaire de tous les élèves.

Le ministère attend de la part des personnels d’encadrement la plus grande « loyauté »

(synonyme ici d’allégeance).

Il est nécessaire que chaque inspecteur, chaque personnel de direction, refuse les mensonges

et les manipulations ainsi que le soutien à une politique de démantèlement de la Fonction

publique aux conséquences désastreuses pour l’ensemble de la population.

Le système éducatif, déjà ébranlé par les mesures précédentes, n’a jamais été aussi gravement

menacé.

Les inspecteurs et les personnels de direction ne seront pas les fossoyeurs de

l’Éducation nationale. »

La fiche 4 du document ministériel en particulier engage à de nouvelles suppressions de postes de

RASED, contrairement à ce qui avait été annoncé en avril par le ministre de l’Education Nationale.

Pourtant les rapports de la cour des comptes et (même) de l’Institut Montaigne alertent sur l’importance

de l’échec scolaire dans notre système éducatif, l’efficacité contestée du soutien pour les élèves en grande

difficulté scolaire, les effets négatifs de l’accumulation des dispositifs de soutien .

La grande difficulté scolaire n’a en effet rien à voir avec des problèmes d’acquisition ou de

compréhension de techniques. Les causes en sont bien plus complexes et sont liées à des interactions entre

des difficultés personnelles, familiales, sociales et environnementales.

Les RASED travaillent sur les causes de la difficulté scolaire et proposent des aides très spécifiques

qui permettent aux élèves de dépasser leurs difficultés pour adopter une attitude d’élève, apprendre et

progresser.

Supprimer de nouveaux postes aurait pour conséquence immédiate de voir s’élever encore le nombre

d’élèves en grande difficulté scolaire et de détériorer le climat des écoles, les RASED ayant aussi une

fonction de médiation au sein des établissements et dans le lien avec les familles.

Or, les chercheurs et scientifiques des Etats Généraux de la Sécurité à l’Ecole ont clairement

démontré qu’il existait une forte corrélation entre échec scolaire et violence, et que la dégradation du

climat scolaire avait pour effet un accroissement de l’insécurité.

Les Fédérations Nationales des Associations de professionnels des RASED (Réseau d’Aides Spécialiséesaux Elèves en Difficulté ) alertent également les médias et les politiques sur les conséquences dramatiques

d’une nouvelle diminution des postes d’enseignants spécialisés, à court, moyen et long terme pour les

élèves, les familles et l’école.

Nous sommes déterminés à lutter contre la mise en oeuvre d’un projet tel que celui présenté dans ce

document au contenu désastreux.

Nous vous demandons son abandon pur et simple , même comme outil de travail, et le retrait de toute

mesure en référence à son contenu.

La situation budgétaire du pays ne justifie en rien des décisions contraires à l’intérêt de la jeunesse et de la

société françaises.

Nous serons vigilants quant à l’attention que vous accorderez à ce courrier et aux décisions que vous

prendrez pour assurer le maintien d’un service public capable de répondre aux divers besoins scolaires de

tous les élèves que l’école accueille .

Nous vous prions de croire , Monsieur Le président de La République, en notre détermination

citoyenne et nous vous adressons nos salutations distinguées.

  • Quel bilan pour Lomme Educ’?

    L’année scolaire arrive bientôt à son terme. Nous avons réuni, il y a quelques jours, le c…
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
  • Un 08 mai citoyen à Lomme

    73 ans après la fin de la guerre en Europe, la France commémore ce 8 mai la capitulation s…
Charger d'autres articles liés
  • Quel bilan pour Lomme Educ’?

    L’année scolaire arrive bientôt à son terme. Nous avons réuni, il y a quelques jours, le c…
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
  • Un 08 mai citoyen à Lomme

    73 ans après la fin de la guerre en Europe, la France commémore ce 8 mai la capitulation s…
Charger d'autres écrits par toulouse2008
Charger d'autres écrits dans Education

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Nous serons à l’aise l’an prochain

Plus de 4600 postes ont été consciencieusement supprimés depuis 2002 dans notre académie a…