Accueil Actualités Propagande propagande

Propagande propagande

0
0
70

Les mauvais écrits de l’UMP 

La  dernière tribune de  l’UMP, parue dans l’Aisne Nouvelle, est un véritable chef d’œuvre qui témoigne des efforts désespérés de son auteur pour convaincre que l’opposition et notamment le parti socialiste s’agite en vain et ment en définitive aux français. tribuneump.jpg Passons sur l’argumentation reprenant le spectre de la division décrivant le Ps comme déchiré de luttes intestines ( cela a été vrai)  alors que chacun peut constater que le ciment de l’unité est au plus fort à l’UMP , Xavier Bertrand pouvant évidemment compter sur ses plus fidèles amis pour l’aider dans sa tache, difficile, de leader de l’UMP.  Ceci en définitive intéresse fort peu nos concitoyens certainement plus enclins à se préoccuper des questions d’emploi de retraite de logement ou d’éducation. L’argument fallacieux, vieille tarte à la crème de la droite, du spectre de l’augmentation des impôts laisse là encore songeur. Si la tribune n’était pas datée, nous aurions pu croire qu’elle sortait de la fin des années 1970 ou l’on nous promettait le pire, la chasse aux riches et les chars soviétiques sur les champs Elysées. Pourtant il nous faut répondre. Si la loi a effectivement prévu, décentralisation oblige, de compenser la charge des collectivités dans le transfert de compétences qui s’est organisé, la pratique subie par de nombreuses collectivités notamment conseils généraux (même de droite) a été celle du déficit permanent, l’Etat sous- dotant ses retours financiers. Rappelons à l’auteur que l’Etat a déjà été assigné et condamné à ce titre pour payer des compensations et son dû à quelques conseils généraux qui ont saisi la justice !    « Le Premier Ministre, qui avait refusé à Arnaud Montebourg Président du Conseil général de Saône-et-Loire de compenser les charges créées au détriment des contribuables de la Saône-et-Loire par la loi du 5 mars 2007 relative à la protection de l’enfance a été  sévèrement censuré et rappelé à l’ordre par le Conseil d’Etat. »

Dans sa décision du 30 décembre 2009, le Conseil d’État a ainsi annulé effet la décision par laquelle le Premier Ministre avait refusé, le 23 juin 2009,  de prendre le décret organisant la compensation des charges au profit des Conseils Généraux de France et notamment à celui du Conseil général de Saône-et-Loire qui l’avait réclamé. Depuis d’autres conseils généraux ont embrayé et ont dans le même temps dû se résoudre à augmenter fortement les impôts pour financer les politiques. 
L’aide sociale apportée par les conseils généraux est loin d’être une politique d’assistanat centrée faut –il le rappeler sur la prévention et la protection de l’enfance, le soutien aux personnes âgées (APA, aide à domicile, télé alarme), l’emploi et l’insertion des jeunes, l’accompagnement à la scolarité des collégiens… Il est des mots qui par les temps difficiles qui sont les nôtres mériteraient de rester  de côté…  Tondre les contribuables, faire fuir les riches, vache à lait… tout y passe …A l’heure ou l’assemblée est saisie du texte portant la réforme des retraites est-il juste de faire contribuer par des mesures d’âge la majorité des salariés français alors que des mesures équilibrées pourraient financer partie des besoins (taxation des stocks option, contributions  des établissements financiers sur leurs profits…)  300 000 personnes chaque année partent en retraite à 60 ans en ayant déjà cotisé jusqu’à deux années de plus que ce qui est nécessaire, sans que cela leur rapporte un centime de plus ! Faut-il que celles-là cotisent 43, 44 ans, pour avoir droit à une pension décente ? Où est la justice lorsque vous demandez à des femmes – un tiers est dans ce cas -  déjà obligées d’aller jusqu’à 65 ans par une carrière d’emplois précaires, à temps partiel, pour bénéficier d’une retraite sans décote, où est la justice lorsque vous exigez qu’elles travaillent encore deux années supplémentaires ? Vous leur offrez le choix entre l’indigence et l’épuisement : c’est cela, la justice pour vous ? 

Pour le reste, la pratique de l’amalgame concernant les propos d’un ecclésiastique  (qui a eu grand tort) et du comportement de quelques membres du clergé me laisse pantois !

  • Adresse nouveau blog

    Vous pouvez me retrouver sur un nouveau blog, à l’adresse suivante   https://ww…
  • Quel bilan pour Lomme Educ’?

    L’année scolaire arrive bientôt à son terme. Nous avons réuni, il y a quelques jours, le c…
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
Charger d'autres articles liés
  • Adresse nouveau blog

    Vous pouvez me retrouver sur un nouveau blog, à l’adresse suivante   https://ww…
  • Quel bilan pour Lomme Educ’?

    L’année scolaire arrive bientôt à son terme. Nous avons réuni, il y a quelques jours, le c…
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
Charger d'autres écrits par toulouse2008
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
  • De Macron à Saint Just

    Il y a un an, une grande majorité de français votait contre Marine le Pen et Emmanuel macr…
  • Nous opposer à Macron et être clairs

      À quoi a servi le Parti socialiste pendant le quinquennat? « Le Parti propose, le P…
Charger d'autres écrits dans Actualités

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sur la défensive

La communauté éducative subit  les coups de la droite depuis 2002 qui a engagé  de nombreu…