Accueil Actualités Quand l’UMP vocifére

Quand l’UMP vocifére

0
0
74

sarko2.jpg Quand l’UMP vocifère…

L’UMP a cru déceler dans la proposition de recréer 60.000 emplois dans l’éducation nationale de F.Hollande un premier argument de campagne visant à déstabiliser notre candidat en caricaturant la mesure annoncée pendant les primaires.

Rappelons pourtant que si la droite devait jouer profil bas sur un des sujets polémiques du mandat de N.Sarkozy, ce serait bien sur celui de l’éducation, bradée, soldée et stigmatisée depuis 2007.

La politique de suppression rigide d’un fonctionnaire sur 2 partant à la retraite a en effet permis à l’Etat de se passer d’environ 80 000 emplois, pour environ 2 milliards d’économies escomptées.

Ces mesures coercitives ont ainsi eu, d’années en années, des effets cumulatifs redoutables sur tous les niveaux d’enseignement et accru la pression sur le corps enseignant fragilisant très concrètement le service public d’éducation.

Nous le vivons tous les jours, au plus près de nos missions d’élus locaux, en lien quotidien avec les directions d’école et les principaux et proviseurs des collèges et lycées.

A qui a-t-on retiré quasi tous moyens administratifs ? Aux directions des écoles

A qui a-t-on retiré nombre de RASED ? Aux écoles déjà les plus fragiles

A qui a-t-on retiré tous moyens de remplacements ? A tous les établissements scolaires, de l’école au lycée quitte à recruter à pôle emploi !

Il serait pourtant réducteur de limiter le débat aux seules suppressions de postes alors que la droite a largement déstructuré l’équilibre du service public d’éducation. La mort des IUFM et de la formation des enseignants, la quasi suppression de la carte scolaire qui a augmenté les inégalités déjà trop fortes, le passage désastreux à la semaine de 4 jours sont 3 autres exemples de l’inefficacité et de la dangerosité des choix gouvernementaux menés par Messieurs Darcos et Chatel sous l’autorité et la feuille de déroute initiée par N.Sarkozy dés sa campagne électorale de 2007.

Pourtant le financement des heures supplémentaires nécessaires pour pallier le manque d’enseignants combiné à l’élévation mécanique des salaires ( liées surtout à l’ancienneté puisque le point d’indice est gelé depuis déjà 2 ans) a mangé les économies supposées et conduit surtout à une raréfaction de l’offre d’emplois alors que tout était fait pour rendre l’entrée ( fin des IUFM) et l’exercice du métier plus difficile. Comprenne qui pourra !

Si le débat sur le financement des politiques notamment éducatives paraît si central à la droite, les marges de manœuvres existent bel et bien, ne serait ce que par exemple la suppression des avantages accordés à la restauration, 3 milliards, qui n’ont pas prouvé, et de loin, leur efficacité.

La vraie difficulté de la mesure de F.Hollande est davantage liée à l’image et la considération accordées aujourd’hui au monde éducatif au sens large, largement dégradé, comme le montre la faiblesse du nombre de candidatures aux différents concours ces dernières années ( sur les 4800 places, 20% n’ont d’ailleurs pas été pourvu).

En attendant le faux débat sur le financement continue, orchestré par l’UMP et relayé sur tous les tons par les ministres et secrétaires d’état missionnés pour cela.

Qu’on soit clair : le recrutement de 12 000 nouveaux fonctionnaires chaque année de la mandature coutera 500 millions d’euros (au grand large), soit sur cinq ans, pour 60 000 embauches, 2,5 milliards en année pleine.

7,5 milliards d’euros pour la mandature contre 15 milliards de cadeaux fiscaux à la restauration !

A chacun ses priorités…

 

  • Adresse nouveau blog

    Vous pouvez me retrouver sur un nouveau blog, à l’adresse suivante   https://ww…
  • Quel bilan pour Lomme Educ’?

    L’année scolaire arrive bientôt à son terme. Nous avons réuni, il y a quelques jours, le c…
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
Charger d'autres articles liés
  • Adresse nouveau blog

    Vous pouvez me retrouver sur un nouveau blog, à l’adresse suivante   https://ww…
  • Quel bilan pour Lomme Educ’?

    L’année scolaire arrive bientôt à son terme. Nous avons réuni, il y a quelques jours, le c…
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
Charger d'autres écrits par toulouse2008
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
  • De Macron à Saint Just

    Il y a un an, une grande majorité de français votait contre Marine le Pen et Emmanuel macr…
  • Nous opposer à Macron et être clairs

      À quoi a servi le Parti socialiste pendant le quinquennat? « Le Parti propose, le P…
Charger d'autres écrits dans Actualités

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sur la défensive

La communauté éducative subit  les coups de la droite depuis 2002 qui a engagé  de nombreu…