Accueil Actualités Oui nous avons besoin d’un choc démocratique !

Oui nous avons besoin d’un choc démocratique !

0
0
94

Qu’attendent aujourd’hui nos concitoyens ?

Que les politiques assument leurs responsabilités dans un système politique transparent.

 La présidentialisation du régime, longtemps dénoncée par la gauche, contente aujourd’hui presque tout le monde.

Combien de personnes avons-nous déjà en ce mois de mai 2016 comme candidats déclarés à l’élection présidentielle ? L’élection présidentielle rend fou.

Elle nous rend d’autant plus fou depuis l’inversion du calendrier, plaçant l’élection suprême avant celle des législatives. Cette mesure combinée au raccourcissement du mandat présidentiel a engendré une mécanique infernale, accélérant le temps présidentiel et la surpuissance d’un Président.  

Toujours en apnée démocratique, nous guettons à chaque  convulsion, la montée de fièvre d’une organisation politique en fin de vie. Qui ne le voit ?

 Initiée en 1958, par et pour le général de Gaulle en pleine guerre d’Algérie, notre Ve République a naturellement vieilli alors que la présidentialisation, à toutes les échelles, du pays est manifeste.

 Elle ne saurait pour autant faire oublier la nécessité d’en finir avec cette Ve République agonisante alors que  l’usage du 49.3 confine au hold up démocratique. C’était vrai hier sur la loi macron, c’est aujourd’hui encore le cas avec l’adoption sans vote de la loi travail.

 Pourtant l’attente des Français reste incommensurable, la France gronde et manifeste mais elle réfléchit et se mobilise aussi alors que le citoyen est sommé par tous de se révéler au grand jour.

Les initiatives pullulent prenant aujourd’hui de nouvelles formes citoyennes qui doivent interroger les partis politiques et les représentants du peuple.

Le mandat de François Hollande s’inscrit dans ce contexte mouvant : le passage à la VIe République est devenu une nécessité et une évidence afin de solder des institutions déconnectées des réalités de notre temps.

A défaut la colère qui gronde continuera de se manifester, de s’amplifier.

 Oui nous avons besoin d’un choc démocratique !

 L’affirmation d’une nouvelle forme démocratique du pouvoir devrait passer par la responsabilité unique, pleine et entière, du pouvoir confié par le Parlement à un premier ministre, issue de la majorité, et responsable devant lui.

 Les ­pouvoirs de gouvernement seraient complètement transférés au premier ministre qui en rendra compte devant le Parlement et les citoyens.

 Cette VIe République aura une ­colonne vertébrale, celle des députés élus par les citoyens.

Le mandat unique « intégral », ­renouvelable deux fois maximum, permettra aux parlementaires de travailler complètement à leurs missions.

La fin du cumul des mandats et celle de la disparition  la fonction présidentielle sont deux conditions vitales pour faire respirer notre démocratie

 Alors nous retrouverons un élan, et en toute connaissance, nous pourrons collectivement légitimer l’action d’un gouvernement entrant en résonance avec les choix et les attentes de nos concitoyens.

  • Adresse nouveau blog

    Vous pouvez me retrouver sur un nouveau blog, à l’adresse suivante   https://ww…
  • Quel bilan pour Lomme Educ’?

    L’année scolaire arrive bientôt à son terme. Nous avons réuni, il y a quelques jours, le c…
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
Charger d'autres articles liés
  • Adresse nouveau blog

    Vous pouvez me retrouver sur un nouveau blog, à l’adresse suivante   https://ww…
  • Quel bilan pour Lomme Educ’?

    L’année scolaire arrive bientôt à son terme. Nous avons réuni, il y a quelques jours, le c…
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
Charger d'autres écrits par toulouse2008
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
  • De Macron à Saint Just

    Il y a un an, une grande majorité de français votait contre Marine le Pen et Emmanuel macr…
  • Nous opposer à Macron et être clairs

      À quoi a servi le Parti socialiste pendant le quinquennat? « Le Parti propose, le P…
Charger d'autres écrits dans Actualités

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Peillon sur le bon rythme

Le bilan des conseils d’école est toujours un révélateur puissant de la réalité éducative …