Accueil Actions/Mobilisation C’est l’histoire d’une revanche

C’est l’histoire d’une revanche

0
0
87

IMG_20160307_113010Nicolas Sarkozy est de retour, prêt à en découdre pour gagner la primaire de Droite et s’imposer demain à l’élection Présidentielle.

C’est l’histoire d’une revanche et surtout l’histoire d’un homme nouveau.

Plus dur, plus droitier, plus anxiogène pour le pays et les français.

Le programme du candidat éclaire différemment Nicolas Sarkozy.

Au libéralisme économique totalement assumé, suppression des 300 000 fonctionnaires, fin des 35 heures, report de l’ âge de départ en retraite, suppression de l’ISF, réduction des dépenses publiques de 100 milliards… il marche droit vers une politique migratoire inique et populiste.

Le ton martial est à la hauteur des propositions : fermeture des frontières, création d’un statut de réfugiés de guerre, création de centres de rétention en Europe, suspension de Schengen, révision des accords du Touquet et, cerise sur le gâteau, suspension du droit au regroupement familial et de l’aide médicale d’urgence.

Le panel est large et complet pour flatter et amplifier le populisme ambiant.

Nicolas Sarkozy prend sciemment le risque d’isoler et affaiblir notre pays pour répondre « à la crise migratoire et à celle des réfugiés » notamment à Calais.

On devine en creux la collusion avec le contexte que vit notre pays, un pays terrorisé et dans lequel les étrangers entreraient trop facilement.

Alors que l’Allemagne de Madame Merkel a pu accueillir près d’un million de réfugiés, la France est pourtant loin d’avoir les 30000 réfugiés qui devaient être relocalisés.

En quoi la fermeture de nos frontières sera-t-elle une solution alors que toute l’histoire des murs est avant tout celle de l’impuissance et de l’échec, en témoigne la situation au Mexique, en Palestine ou à Ceuta et Melilla ?

En quoi la création d’un statut de réfugiés de guerre solutionnera la crise migratoire alors que l’on peut difficilement découper à la hache le statut historique de réfugiés ?

En quoi la création des centres de rétention est une haute idée pour la France condamnant notre pays à devenir une citadelle et repoussant la responsabilité des parcours migratoires à nos frontières extérieures ?

En quoi la révision des accords du Touquet est une heureuse idée alors que l’Angleterre n’a aucun intérêt à cela, et que les seuls centres de rétention, au final, seront bien évidemment…en France !?

En quoi la suppression du regroupement familial et de l’aide médical d’urgence sont-elles utiles et indispensables sinon pour refléter la position de Nicolas Sarkozy : il y a trop d’étrangers en France !?

Alors oui en tant qu’élu, militant associatif ou comme citoyen, le candidat Sarkozy m’est étranger et pour la première fois me fait trembler.

  • Adresse nouveau blog

    Vous pouvez me retrouver sur un nouveau blog, à l’adresse suivante   https://ww…
  • Quel bilan pour Lomme Educ’?

    L’année scolaire arrive bientôt à son terme. Nous avons réuni, il y a quelques jours, le c…
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
Charger d'autres articles liés
  • Adresse nouveau blog

    Vous pouvez me retrouver sur un nouveau blog, à l’adresse suivante   https://ww…
  • Quel bilan pour Lomme Educ’?

    L’année scolaire arrive bientôt à son terme. Nous avons réuni, il y a quelques jours, le c…
  • Les banlieues en plan

    Le Président de la république a une nouvelle fois choisit son camp en balayant d’un revers…
Charger d'autres écrits par toulouse2008
Charger d'autres écrits dans Actions/Mobilisation

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Ne jamais interrompre la démocratie!

  Nous étions ce matin avec le maire de Lomme, Roger Vicot, les élus du Conseil Munic…