Accueil Actions/Mobilisation 600 personnes mises au chômage dans le nord!

600 personnes mises au chômage dans le nord!

0
0
106

carton rougeLe gouvernement d’Edouard Philippe a rapidement, sur la question scolaire et sur bien d’autres sujets, révélé sa véritable nature : celle d’un gouvernement libéral et décomplexé, prêt à tout sur l’éducation.

La rentrée 2017 porte la marque de la « contre-réforme » Blanquer qui aura consisté, en quelques mois, à détricoter sans évaluation ni concertation, et sans jamais mettre au centre de la décision politique l’intérêt de l’enfant, tout ce qui avait été patiemment construit avec la Refondation de l’école entamée largement entre 2012 et 2017 : augmentation du budget et des postes, rythmes scolaires, dispositif « Plus de maîtres que de classes », réforme du collège…

Défaire à tour de bras ne saurait constituer une politique éducative, avec le risque d’une aggravation des inégalités sociales, scolaires et territoriales.

Le gouvernement et Emmanuel Macron ont annoncé la réduction massive des contrats aidés au motif qu’ils sont « trop coûteux et pas efficaces contre la lutte contre le chômage. »

Cette décision aura des conséquences très concrètes sur nos territoires. Cumulée à l’aggravation de la baisse des dotations et la suppression des crédits de paiement, cette décision est un nouveau coup dur pour les collectivités locales qui font traditionnellement appel aux emplois aidés pour remplir certaines missions de service public.

Elle est également une terrible attaque portée au secteur associatif, notamment les associations d’éducation populaire, sportives et culturelles qui non seulement sont créatrices d’emplois mais participent à l’animation et à la cohésion des territoires. C’est l’école qui va une nouvelle fois faire les frais de la politique du gouvernement.

Et ce seront les plus fragiles qui seront les premiers touchés car, parmi les 20.000 emplois aidés non reconduits à l’Education nationale, nombreux sont ceux qui accompagnement dans le quotidien de leur scolarité des enfants porteurs de handicaps.

Sur ces 20.000 contrats non reconduits, l’académie devra en rendre 2000 dont près de 600 pour le département du Nord. Un exemple parmi d’autres: toutes les directions d’école de Lomme perdront d’ici 2018 leur secrétariat pourtant indispensable. 

Un tiers des contrats seront donc supprimés sur les 6243 contrats aidés de l’académie.

Enfin, est-il besoin de rappeler que derrière la politique du chiffre, cette décision brutale sera d’abord désastreuse pour les bénéficiaires eux-mêmes ?

A cela, s’ajoutent les emplois aidés relevant du conseil départemental et du conseil régional.

Tout cela déstabilisera, dès cette rentrée, au quotidien, les établissements dans les services de restauration, d’entretien des locaux et des espaces verts, de reprographie et de la maintenance informatique.

 

  • Un 08 mai citoyen à Lomme

    73 ans après la fin de la guerre en Europe, la France commémore ce 8 mai la capitulation s…
  • De Macron à Saint Just

    Il y a un an, une grande majorité de français votait contre Marine le Pen et Emmanuel macr…
  • Tickpote à Lomme!

    Nous avons organisé avec les associations de la ville, les écoles et les collèges, la troi…
Charger d'autres articles liés
  • Un 08 mai citoyen à Lomme

    73 ans après la fin de la guerre en Europe, la France commémore ce 8 mai la capitulation s…
  • De Macron à Saint Just

    Il y a un an, une grande majorité de français votait contre Marine le Pen et Emmanuel macr…
  • Tickpote à Lomme!

    Nous avons organisé avec les associations de la ville, les écoles et les collèges, la troi…
Charger d'autres écrits par toulouse2008
Charger d'autres écrits dans Actions/Mobilisation

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Vers le nouveau PEG

Depuis plusieurs mois, les élus de Lille, Lomme, Hellemmes travaillons sur le prochain pro…