Accueil Elu à LOMME 1917, année terrible

1917, année terrible

0
0
241

11nov2017Nous nous retrouvons ce jour, comme tous les ans, une nouvelle fois ensemble, devant le monument aux morts pour nous souvenir des années terribles et sanglantes, celles de la première guerre mondiale.
C’est, par notre présence ici à Lomme, comme partout en France la reconnaissance du pays tout entier à l’égard de l’ensemble des Morts pour la France tombés pendant et depuis la Grande Guerre qui s’exprime aujourd’hui.
La guerre 1914-18 a engendré, plus de 12 millions de morts dont un million de français de métropole et d’outre mer ainsi que six fois plus de blessés et de mutilés, les « Gueules cassées ».
Chacun d’entre nous se souvient de ces images terribles immortalisées par les photographies d’époque ou encore le fameux tableau d’OTTO DIX, intitulé «  les joueurs de Skat » témoin contemporain des conséquences de la guerre pour ceux et celles qui avaient survécu à la grande guerre.
Reflet de l’époque, le tableau d’OTTO DIX sera des années plus tard retiré du musée de Berlin, qualifié par Hitler d’art dégénéré. Lorsqu’un pays s’attaque à la Culture ou à l’at, le danger guette toujours et devient immanent.
Cette simple évocation historique marque bien ce qu’a été le 20éme siècle et toute l’importance de commémorer la fin de la première guerre mondiale tous les 11 Novembre jour de mémoire et d’histoire, celui qui scelle une des pires guerres de l’Histoire de l’Humanité.

Nous avons à lomme comme dans tout le pays ouvert un grand cycle de commémoration depuis 2014 pour nous souvenir de cette histoire d’hier à la fois lointaine et si proche.
Lointaine car les générations qui ont vécu la grande Guerre ont disparu, le temps ayant fait son œuvre.

Si proche car la flamme du souvenir ne s’est jamais éteinte, se transmettant de générations en générations alors que les guerres et les combats font écho à ce passé.

Le devoir de mémoire rejoint ici même le devoir d’Histoire.

C’est encore le cas aujourd’hui comme en témoigne la présence des enfants, collégiens et lycéens de la commune et des associations d’anciens combattants qui font œuvre utile.

Les enseignants ont cette tâche ardue d’expliquer aux enfants et adolescents d’aujourd’hui ce que fut cette guerre et les premières horreurs d’un siècle qui fut bien troublé.

Les associations d’anciens combattants ont aussi un rôle important à jouer, celui de « passeurs d’histoire » et je tiens à vous remercier une nouvelle fois de votre présence et de vos actions envers les jeunes.

Notre présence devant ce monument renvoie à tout cela et à l’intensité de la guerre.

Les premières armes de destruction massives furent d’ailleurs inventées à cette époque et déployées sur tous les fronts, tuant, blessant, mutilant et gazant bien des soldats de toutes nationalités, des deux côtés de la tranchée.

Les corps furent brisés, déchiquetées, marqués par les balles, les obus ou encore par le fameux « gaz moutarde », l’ypérite.

Les âmes furent elles- mêmes bien bouleversées.11nov2017

Celles des soldats rendus fous par la guerre.

Celles des familles qui ne se sont jamais remises de la perte d’un fils ou d’un frère.

Rassemblés en ce jour, nous commémorons donc ensemble cette histoire tragique en rendant hommage aux morts de la Grande guerre, aux Poilus aujourd’hui tous disparus et plus largement à toutes les générations du feu jusqu’à celles engagées en 2017sur tous les théâtres d’opérations.

Des quatre années de guerre, l’année 1917 fut certainement la plus et la plus décisive.

La plus décisive avec l’entrée en guerre des Etats-Unis qui vont faire basculer la guerre du côté des alliés et marquer le début du recul des forces Allemandes sur le territoire français.

La plus dure certainement car 1917 fut une année terrible dans laquelle l’engagement des forces fut total.

Chacun se souvient de l’offensive Nivelle au Chemin des dames et sur les Monts de Champagne ou encore de la bataille de Vimy. Des centaines de milliers d’hommes périrent dans ces batailles terrestres, français et allemands évidemment mais aussi anglais, canadiens et les enfants de toutes les nations engagées.

Chacun se souvient des conséquences de ces offensives, en particulier les mutineries des soldats désespérés et le choc dans l’opinion publique d’une jeunesse sacrifiée.

C’est pour eux que nous sommes là aujourd’hui.

Ces guerres lointaines sont loin d’être anodines et ont toujours des conséquences.

Comme hier elles tuent,
Comme hier elles déchirent les corps,
Comme hier elles multiplient les blessures et souffrances,
Comme hier elles déplacent les peuples.

 

Ces temps de mémoire arrivent à un moment où la France s’interroge sur elle-même, sur sa place et sur son avenir, avec l’appréhension qui s’empare de toute grande nation confrontée à un changement du monde.

Il intervient dans un contexte où l’idéal Européen paraît s’épuiser, où la paix s’est installée comme une évidence alors même que sur notre continent, montent une nouvelle fois, comme en 1913 ou 1939 les particularismes, les séparatismes, les extrémismes et les nationalismes et ce, même en Allemagne.
C’est pour nous souvenir et lutter contre ces forces que nous sommes ici ensemble ce jour.

  • Un 08 mai citoyen à Lomme

    73 ans après la fin de la guerre en Europe, la France commémore ce 8 mai la capitulation s…
  • De Macron à Saint Just

    Il y a un an, une grande majorité de français votait contre Marine le Pen et Emmanuel macr…
  • Tickpote à Lomme!

    Nous avons organisé avec les associations de la ville, les écoles et les collèges, la troi…
Charger d'autres articles liés
  • Un 08 mai citoyen à Lomme

    73 ans après la fin de la guerre en Europe, la France commémore ce 8 mai la capitulation s…
  • De Macron à Saint Just

    Il y a un an, une grande majorité de français votait contre Marine le Pen et Emmanuel macr…
  • Tickpote à Lomme!

    Nous avons organisé avec les associations de la ville, les écoles et les collèges, la troi…
Charger d'autres écrits par toulouse2008
Charger d'autres écrits dans Elu à LOMME

Laisser un commentaire

Consulter aussi

C ‘est parti!!!

Martine Aubry a engagé ouvertement la rénovation du parti. Aprés 7 ans de combats politiqu…